La grâce des brigands, Véronique Ovaldé, L'Olivier, 2013

par Orbe  -  26 Octobre 2013, 13:08  -  #Famille, #Identité, #Ecriture

La grâce des brigands par Véronique Ovaldé
La grâce des brigands

 

Alors que Maria christina pense avoir depuis longtemps enterré sa famille, voilà que sa mère l'appelle pour lui demander de venir récupérer son neveu. Auteur à succès du livre "La méchante sœur", elle se retrouve obligée de se retourner vers son passé et ce qu'elle a voulu fuir... Que va-t-elle trouver à l'issue de ce nécessaire retour en arrière ?

 

L'écriture porte le lecteur d'un bout à l'autre du roman sans véritable pause. Le monde évoqué ressemble à celui des livres sud américains. La vie fourmille dans tous ses excès et les personnages ont souvent une dimension baroque. La quête est permanente pour se détacher des stéréotypes alors même que la panoplie est dense : la mère mystique, le père absent, le mentor décadent... Les relations familiales sont au cœur du récit associées au thème de la résilience. Comment peut-on se construire sans avoir réglé ses dettes ? Un roman bien construit qui accroche !

 

Ce livre a été chroniqué dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire organisés par
Priceminister et Rakuten group que je remercie ainsi qu'Olivier Moss qui l'organise.

http://www.priceminister.com/offer/buy/203321868/la-grace-des-brigands-de-veronique-ovalde.html

 

"Pour s'endormir Maria Christina projetait son propre enterrement et imaginait le regret qu'on aurait d'elle.
Et quand elle regardait le calendrier elle songeait qu'elle passait chaque, insouciante, la date anniversaire de sa future mort, cette date funeste qui marquerait sa fin, cette date qu'elle vivait à chaque fois dans l'ignorance."
 

Famille- Ecriture- Identité- Bonheur

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :