Moral d'acier et pluie de fer, Vivane Koenig, Oskar, 2014

par Orbe  -  16 Octobre 2014, 07:01  -  #Histoire, #Guerre, #Journal, #Ecriture, #Peur

 

Jules part pour la guerre. Il a vingt ans, il est fils de boulanger et amoureux de Blanche.
En Août 1914 il croit vraiment que l'affaire sera réglée en quelques mois.

Mais le conflit se poursuit, se durcit et le jeune homme partage sa vie, ses impressions avec son carnet.


Il évoque les moyens de passer le temps que sont les jeux de carte entre camarade, et sa conception de l'ennemi. Progressivement sa vision se transforme....


Livre qui s'inspire de vrais carnets de guerre de 1914. On s'étonne de l'entrain de ces jeunes gens à aller se battre et la capacité d'obéir aux ordres.

La forme de missives courtes permet une lecture aisée mais aussi hachée comme ces temps de guerre.

 

Le récit alterne entre description du quotidien et prise de conscience de l'enfermement et de la présence de la mort.


L'écriture est vivante et on s'attache au personnage de Jules. Le glissement dans la peur et l'horreur est très limité dans ce volet qui s'attache aux premiers temps d'août à décembre 1914.

 

Un bon livre écrit dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre 1914 1918.

 

979-1-02140-193-8
170 pages

Tout public

 

14-18- Guerre- Ecriture- Peur- Amitié- Espoir- Lettres

 


 

Bien sûr, depuis un moment, je sentais que "ça" venait, mais quand "ça" arrive, "ça" impressionne. Je vais donc, moi aussi, voir la guerre de près, la vraie, avec des morts et des blessés dont je serai peut-être.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :