Animalium, Katie Scott, Jenny Broom, Autrement, 2014

par Orbe  -  23 Novembre 2014, 11:08  -  #Documentaire, #Relation Homme Animal, #Relation homme nature


Certains livres vous attirent dès le premier regard. C'est le cas d'Animalium. Difficile de passer à côté sans le voir avec son format de 37 cm de haut et 27 de large !

Mais ce sont les illustrations de la couverture qui captivent immédiatement le regard. La couverture s'orne d'une sorte de  bestiaire : flamant rose, tigre, serpent, papillon, baleine, poulpe, insectes et porpite s'y croisent.

Certains n'apparaissent qu'en partie comme pour nous montrer qu'il va falloir que le lecteur lui-même parte en exploration, que les animaux ne se dévoileront pas tous instantanément dans leur intégralité. Une invitation au(x) voyage(s) en quelque sorte !

 

Mais pourquoi représenter sur une même planche des animaux aussi différents ? La réponse est peut être à chercher dans une vocation humaniste de l'ouvrage. Soyons curieux et ouverts et laissons nos connaissances s'épanouir et s'interconnecter. Ne partageons nous pas tous la même planète ?

 

Effectivement, ce magnifique documentaire commence par l'arbre de vie qui permet de lier l'inclassable pour ensuite proposer une entré par grande catégorie : invertébrés, poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères. Le pluriel s'impose tant chaque groupe recèle d'être différent !

Chaque sous-espèces est ensuite anlaysée. Ma préférée est celle des cnidaires à laquelle appartiennent les anémones et les méduses.

Animalium, Katie Scott, Jenny Broom, Autrement, 2014

Une double page nous offre leurs principales caractéristiques et leurs illustrations.
Le texte est complet sans perdre les novices dans un langage savant. Nous avons plus l'impression d'entendre la voix d'un conteur qui ouvrirait la porte vers un monde merveilleux .

Les habitats sont aussi évoqués : les eaux côtières, les récifs coralliens, la forêt tropicale, les déserts, la  forêt tempérée et la toundra arctique.
Un index en fin d'ouvrage complète le livre afin de retrouver chaque animal plus rapidement. 

Un documentaire qui ouvre des lectures diversifiées et combine plaisir et connaissance. A lire absolument et à offrir !


978-2-746-73868-3
25 euros
106 pages

Tout public

Les invertébrés sont regroupés non pas parce qu'ils ont des caractéristiques similaires, mais plutôt parce qu'il leur en manque à tous une essentielle : une colonne vertébrale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :