La playlist des philosophes, Marianne Chaillan, Le passeur, 2015

par Orbe  -  9 Février 2015, 06:08  -  #Philosophie, #Musique, #Niveau Lycée, #Documentaire

La playlist des philosophes, Marianne Chaillan, Le passeur, 2015
 
La playlist des philosophes
 

Alors que la variété française est considérée comme une sous culture, l'auteur nous propose de nous initier à la philosophie en utilisant les paroles de chansons à succès.

 

Goldman, Stromae ou encore Saez seront convoqués afin de déterminer des failles et des lignes qui dessineront progressivement de véritables philosophies.


Afin de nous initier à la richesse des musiques populaires, l'auteur propose plusieurs entrées.

Tout d'abord, il nous propose de comprendre les grands philosophes à partir d'une playlist : Nietzsche, Freud ou encore Levinas seront analysés à partir de chansons françaises. Et cela fonctionne ! Paroles à l'appui, la logique de chaque penseur prend vie.


A l'inverse, l'auteur choisit parfois de partir à la rencontre de bibliothèque imaginée et donc de la pensée d'un chanteur comme c'est le cas pour Goldman ou Stromae.

Marianne Chaillan, afin de varier l'exercice, intercale des chapitres où elle propose de faire le tour d'une thématique comme le bonheur ou la morale à partir d'une liste de chansons.


Enfin, elle propose avec la playlist mystère de découvrir le philosophe qui se cache derrière une playlist.
 

Il y a beaucoup de plaisir pour le lecteur de retrouver des chansons connues et de se voir expliquer leur doctrine souterraine. L'exercice était périlleux et l'ouvrage se révèle une mine pour les lecteurs de tout âge. Un manuel instructif et à la portée de tous pour mieux vivre !
A lire !

 

9782368902547
19,50 euros
301 pages

Tout public

 

Philosophie- Musique - Chanson- Vie- Bonheur- Morale- 

 

 

Qui aurait pensé s'initier à la philosophie de Platon en écoutant Balavoine ou à celle d'Heidegger en chantant Alain Souchon ? Qui aurait associé Christophe Maé à Lucrèce et Stromae au philosophe janséniste Pascal ? Qui aurait pensé que Goldman nous invite à questionner les conditions du travail comme source d'accomplissement de l'homme ?
Tel est pourtant le pari de cet ouvrage