Le silence de Mélodie, Sharon M. Draper, Michel Lafon, 2015

par Orbe  -  18 Février 2015, 06:58  -  #Handicap, #Compétition, #Langage, #Relation entre élèves, #Niveau Lycée, #Roman

Le silence de Mélodie, Sharon M. Draper, Michel Lafon, 2015
 
Le silence de Mélodie
 


Mélodie ne peut pas parler. Elle souffre depuis sa naissance de "paralysie cérébrale". Alors que son esprit carbure à cent à l'heure, elle est souvent considérée par les autres comme une déficiente mentale.

Pour s'exprimer, elle ne peut bouger que ses pouces. Impossible de parler, de s'exprimer, de partager avec les autres ses sentiments alors qu'ils ne voient qu'une jeune fille en fauteuil qui ne peut pas manger toute seule, ni se déplacer, qui bave et s'agite par moment de manière incompréhensible...
 

L'amour de ses parents, la présence de son chien et l'attention de quelques personnes vont l'aider à s'épanouir. L'octroi d'une assistante scolaire puis d'une machine vocale vont changer sa vie... en partie !

 

Son défi sera de participer au quiz interscolaire mais pour cela elle devra d'abord se faire une place dans l'équipe de son école. Un jeu, un passage à la télévision !

Mais attention, le récit ne propose pas un conte de fée mais au contraire de se mettre dans à la place d'un handicapé lourd. De sa naissance à l'adolescence, nous vivons les terribles épreuves vécues par Mélodie.

 

L'histoire se déroule aux Etats-Unis ce qui explique l'importance accordée à la compétition mais aussi l'esprit très positif de la jeune héroIne qui se plaint très peu de sa situation et essaye de prendre tout ce que la vie lui propose. 

L'ignorance, la méchanceté, l'indifférence sont son quotidien. Pourtant, la jeune fille cherche à s'intégrer, à être entendue et continue à se battre en dépit d'importantes déconvenues !

Une leçon de courage pour lutter contre tous les préjugés. Nous ne verrons plus jamais les handicapés de la même façon... et pour cela rien de tel que de rentrer dans leur tête ! A lire !

 

9782749924434
14,95 euros
282 pages
Collège/Lycée +

 

Handicap- Langage- Compétition- Relation entre élèves- Préjugés




 

 

Je suis toujours sidérée de voir que les adultes présument systématiquement que je suis sourde. Ils parlent de moi comme si je n'étais pas là, pensant que je suis trop attardée pour saisir.