Pense bêtes / Bêtes de pensée, Christophe Léon, Le muscadier, 2013 / 2015

par Orbe  -  17 Mars 2015, 06:29  -  #Société, #Lutte, #Relation Homme Animal, #Nouvelle, #Niveau Lycée

Pense bêtes / Bêtes de pensée, Christophe Léon, Le muscadier, 2013 / 2015

Christophe Léon donne la parole aux animaux dans ces deux recueils de nouvelles.

 

 

Pense bêtes
 


Dans pense bêtes, nous rencontrons une poule qui apprécie le confort de son élevage industriel intensif, jusqu'au jour où elle aperçoit le ciel bleu...Un roi mouton est confronté à une fronde des plus jeunes... et un vieux chien devenu persona non grata depuis que son maître a une nouvelle compagne.

Mais ma préference va pour le Zoo où une famille va découvrir les espèces des différents continents, dans un établissement qui lutte aussi pour la protection des espèces en voie de disparition.
..

 

Un ensemble de récits qui permettent de réfléchir à la place des animaux dans notre société et notre vie d'homme. L'auteur nous fait vivre quelques instants dans la peau de ces êtres. Il nous montre leur conditions de vie et les différentes formes de maltraitance que nous exerçons sur eux.

 

Le tout forme un début d'argumentaire en faveur d'une meilleure vie pour tous. Il n'est plus possible de se dire que les animaux ne souffrent pas ni que si nous les parquons, c'est pour leur bien. 

L'auteur retourne le miroir, inverse les rôles pour nous faire réagir et agir !

 

 

9791090658277
7,90 euros
82 pages

Société- Lutte - Exploitation- Relation homme animal - 

 


   

Des agneaux et des agnelles trop civilisés représentent un risque pour notre nation ovine. Qu'ont-ils besoin de culture plus que nécessaire ? C'est pourquoi, je vous en conjure, il convient de supprimer l'apprentissage et la transmission des savoirs. Ce qu'il nous faut ? Des moutons ! Pas des cerveaux !


Dans ce nouveau recueil, Christophe Léon ravive le débat et l'élargit.

L'homme est à son tour broyé par la société et les valeurs qu'il a lui-même mis en place. Il devient exploité, maltraité, sacrifié avec les mêmes arguments qu'il avait mis en avant pour réduire les autres animaux au silence !

 

Un père qui croyait au travail et à la compétition s'effondre peu à peu devant les yeux de son fils, des hommes sont traités comme du bétail, un jeune trader se voit contraint d'exécuter la personne qu'il remplace...

 

Des nouvelles au fort goût amer qui nous rappellent que l'homme est un animal... 

 

9791090685468
6,90 euros
70 pages
Collège/Lycée et +

 

Maltraitance- Société- Compétition- 

Ces animaux sont produits, élevés et abattus pour notre alimentation. Sans ça, il y a longtemps qu'ils auraient disparu de la surface de la Terre. Dans un certain sens, en les tuant, nous les préservons.