Moi, Simon 16 ans, Homo Sapiens, Becky Albertalli, Hachette, 2015

par Orbe  -  8 Juin 2015, 08:46  -  #homosexualité, #Amérique, #Vie quotidienne, #Niveau Lycée, #Roman

Moi, Simon 16 ans, Homo Sapiens, Becky Albertalli, Hachette, 2015

Simon correspond de façon anomnyme avec Blue. Ils évoquent ensemble leur vie quotidienne, leur famille, leur homosexualité.

La complicité grandit entre les deux jeunes. Mais Martin surprend un de leurs échanges et exerce un chantage
 

Se pose alors pour le lycéen, la question de l'annonce de ses préférences sexuelles à ses parents mais aussi à ses amis. 

Mais ce qui préoccupse alors le plus Simon, s'est de deviner l'identité de Blue...

 

Un roman très américain avec une  certaine décontraction dans les discussions de toute nature et l'importance accordée à tout ce qui est extra-scolaire.

Le dévoilement des deux personnages est progressif et l'on se prend à tenter à son tour de trouver l'dentité de Blue et c'est ce qui déçoit un peu au final. 

Car l'essentiel est plus dans les réflexions des deux jeunes hommes et dans l'acceptation de soi. Lorsque chacun trouve le nom de l'autre il lui permet d'apparaître au grand jour et c'est comme si la personne retrouvait ainsi son entièreté.

Il n'y a pas vraiment de conflit lors de l'annonce de leur homosexualité de la part de leur entourage mais au contraire une certaine admiration pour leur courage et leur manière de s'assumer. Intéressant.

 

9782012038769
16,90 euros
314 pages
Lycée +

 

Homosexualité- Correspondance - Famille- Relation entre élève- Théâtre- Lycée- Sentiment

 

" tu ne trouves pas que tout le monde devrait en passer par le coming out ? Pourquoi l'hétérosexualité serait-elle la norme ? Chacun devrait déclarer son orientation, quelle qu'elle soit, et ça devrait être aussi gênant pour tout le monde, hétéros, gays, bisexuels ou autres."