Stéphane, Vincent Villeminot, Nathan, 2015

par Orbe  -  7 Juillet 2015, 08:39  -  #Société, #Survie, #Responsabilité, #Fidélité, #Niveau Lycée, #Roman

Stéphane, Vincent Villeminot, Nathan, 2015

Stéphane vit à Lyon. Son père est absent lorsque l'épidémie se propage et ne laisse presque que des adolescents vivants.

Sachant son père grand spécialiste des maladies, elle espère son retour rapide.

Mais la situation se détériore rapidement, obligeant la jeune fille à rejoindre le lieu de rassemblement des survivants afin d'échapper aux pillards.

Les restrictions se font de plus en plus sentir lorsque que l'hiver arrive. C'est alors que les événements vont s'enchaîner et la contraindre à prendre la route...

 

U4 est une saga en quatre actes avec à chaque fois un auteur différent aux manettes. Outre que l'idée de faire résonner quatre univers très différents est réjouissant, c'est l'occasion pour le lecteur de découvrir une histoire en quatre dimensions.

L'héroïne a dans ce tome un prénom masculin et une identité forte. Fille d'un docteur, elle a elle-même de bonnes connaissances médicales qui vont, parfois, apporter une coloration altruiste à ses décisions.

Mais sa filiation est aussi son plus grand problème. Alors qu'il semble que, contre toute probabilité que son père est vivant, elle cherche à le rejoindre et à comprendre son absence.

Un tome particulièrement nerveux et mouvementé qui campe une jeune fille déchirée entre la fidélité qu'elle ressent pour sa famille et celle qu'elle prête à ses nouveaux amis.

On retrouve bien la patte et l'écriture de l'auteur d'"Instinct" et de "Réseau(x)" avec une réflexion sur la société, ses rouages. A lire !
(sortie 27 Août)

 

978-2-09-255616-0 
384 pages
3ème/Lycée

 

Survie- Aventure- Amitié- Peur- Fidélité- Quête

 

"Justine m'a dit que la majorité des responsables de R-Points voulaient refuser d'accueillir ces réfugiés, sous prétexte que cela allait compliquer l'organisation interne. Putain, tu imagines ? Il y a trois semaines, on était soulagés de trouver un abri ici ! Et maintenant, on refuse ce droit à d'autres gens, de nos âges, sous prétexte qu'on est bien entre nous !"