13 Novembre 2015

par Orbe  -  15 Novembre 2015, 08:25

13 novembre 2015

 

 

Nous sommes en deuil.

Hier, dans Paris, des femmes et des hommes ont été assassinés par des lâches. Nous pleurons les victimes, nous nous tenons aux côtés de leurs proches. A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous restons sans nouvelles d’anonymes, de connaissances, d’amis.

Auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, nous incarnons, avec d’autres, avec tous, le droit, absolu, d’exprimer nos opinions. Nous ne cèderons pas, nous ne reculerons pas.

Nous continuerons à sortir prendre un verre avec des amis, à dîner au restaurant, à écouter de la musique, à rire, à écrire, à défendre de notre place les valeurs de la République, la laïcité, la liberté, l’égalité, la fraternité.

Nous continuerons à questionner et à aimer, contre ceux qui imposent leurs réponses et leur haine.

Athées ou croyants, musulmans, juifs, chrétiens, laïcs, nous sommes la République, nous sommes la France. On ne nous fera pas taire. Nous ne cèderons pas devant la peur. Demain, meurtris, nous serons là, encore.

Nous sommes le livre. Et nous sommes debout.

Le Centre national du livre.

http://www.centrenationaldulivre.fr/fr/actualites/aid-813

http://www.centrenationaldulivre.fr/fr/actualites/aid-813

"L'École de la République transmet aux élèves une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser l'intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes. C’est malheureusement dans des heures aussi douloureuses que celles que nous vivons actuellement que l’importance de cette mission apparaît avec autant de force et d’intensité.

Madame, Monsieur, dans ce moment grave, je vous renouvelle mon soutien et vous remercie pour votre professionnalisme et votre mobilisation.

Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche"