S'enfuir, Martyn Bedford, Nathan, mai 2016

par M.Utéza  -  3 Mai 2016, 23:40  -  #Roman, #Niveau Collège, #Niveau Lycée, #Famille, #Aventure, #Identité, #Fugue

S'enfuir, Martyn Bedford, Nathan, mai 2016

Parce qu'il est nouveau, différent et qu'il l'intrigue, Gloria décide de suivre Uman. Il évoque un passé sombre et lui propose un jour de s'enfuir, tout simplement...

Nous retrouvons dès la première page du roman la jeune fille pendant son interrogatoire au poste de police. Accompagnée par sa mère, elle est sommée d'expliquer son absence de quinze jours.

 

Que s'est-il vraiment passé entre les deux jeunes ? Etait-elle véritablement consentante ?

 

Un roman qui parle de la métamorphose de l'adolescence. Gloria ne se sent plus à sa place ni dans sa famille ni à l'école. Elle aspire à vivre, tout et tout de suite !

Le récit revient progressivement sur le parcours sinueux et étrange, cet entre temps que se sont offerts Uman et la jeune fille.

Il est principalement question de ressenti, de responsabilité et de liens à nouer...
Mais peut-on être libre à quinze ans ? La réalité, l'argent, le froid, l'humidité... peuvent-ils longtemps être niés ?

 

Et comment recommencer son existence après cet événement à la fois paradisiaque et traumatique ? Sans évoquer la fin, improbable, l'intérêt du livre est principalement dans le questionnement.

D'ailleurs Gloria et Uman passent beaucoup de temps à s'interroger l'un et l'autre, et par ricochet le lecteur ! Un roman doux amer sur les quinze ans qui veulent tout et se heurtent aux limites de la société et de la vie.

978-2092563250
16,95 euros
23 x 16 cm
401 pages
Niveau 4ème/Lycée

 

Fugue- Famille - Liberté - Philosophie - Argent - Choix - Identité - Adolescence

 

"- Alors, tant qu'on n'aura pas dix-huit ans, on appartiendra à d'autres gens.
- Appartenir ? Je n'appartiens pas à mes parents. Je n'appartiens à personne.
Il a haussé les épaules.
- C'est comme ça, pourtant. Les parents, les profs, la police...ce sont eux qui édictent les règles. Pas nous."