La femme tombée du ciel, Thomas King, Philippe Rey, 2017

par M.Utéza  -  26 Avril 2017, 06:06  -  #Roman, #Société, #Pouvoir, #Responsabilité, #Amérique, #Niveau Lycée, #Identité, #Amitié, #Histoire, #Conte, #Relation homme nature

La femme tombée du ciel, Thomas King, Philippe Rey, 2017
Gabriel fuit son passé de scientifique et d’acteur d’une grande catastrophe écologique pour un retour aux sources, à la réserve indienne où il pense se suicider.

Il rencontre un homme, une femme et un enfant qui vont l’amener à développer un nouveau regard sur l’existence et ses remous.

Et si la vie c’était avant tout des rencontres ?

Un roman qui nous emporte comme une vague poétique. Nous suivons la trajectoire du repenti et en parallèle celle de son patron sans scrupule.

Nous découvrons le monde désolé mais aussi incroyablement riche de l’après catastrophe.

L’auteur nous berce de récits mythologiques dans lesquels il sera avant tout question de renaissance avec la peinture  et en parallèle de beaux moments de solidarité.

Une lecture agréable avec une jolie plume qui mêle nostalgie d’une existence proche de la nature et description réaliste d’un univers corrompu par le désir de profit immédiat.

A la litanie des catastrophes
industrielles, l'auteur oppose la reconstruction possible à base de pardon et de liens humains.


L’arrivée, d’abord sous forme de fantômes des familles Chin et Huang apporte une touche d’étrange et de fantaisie au récit.

Un roman aussi d'actualité qui dessine les contours d’un choix possible de civilisation...Mais est-il encore temps?

A lire !

9782848765891
23 euros
501 pages
Lycée Adulte

Société - Argent - Science - Amitié - Choix - Responsabilité - catastrophe écologique - médias

Traduit de l’anglais (Canada) par Caroline Rey

“Considérons tout en bloc. Tous nos péchés. Accidents, catastrophes, grossière négligence, mauvais calculs. Concoctez quelque complot plausible. Evoquez ce fléau qui commence par la lettre T. Blâmez un ou deux groupes d’écologistes parmi les plus irritants. “