Littérature Adulte : Une place à prendre, J.K.Rowling, Grasset, 2012

par Orbe  -  4 Novembre 2012, 10:33  -  #Société

Une place à prendre par J.K. Rowling

Aucun elfe, pas de magicien ni de hobbit mais bien des hommes au centre du dernier roman de J.K.Rowling. Là où nous aurions pu attendre de la Fantasy, de l’humour ou encore de l’aventure, l’auteur de Harry Potter nous prend à contre pieds.

Une place à prendre est l’histoire d’un conseil paroissial divisé en deux factions, une qui œuvre à intégrer le quartier pauvre de la ville, l’autre à l’exclure. Barry meurt de façon inattendue alors qu'il défendait l’idée de laisser une chance à chacun. Son poste vacant va susciter bien des convoitises. Et c’est le portrait des vicissitudes de l’homme qui va nous être offert : l’Envie, la Colère, la Gourmandise, la luxure… Le portrait est en définitive des plus sombres. Leur description du point de vue des enfants est particulièrement efficace, terrifiante. Aucun couple ne résiste à l’examen.

 
Les histoires se croisent et se mêlent de façon plutôt réussie. Reste l’écriture, assez froide et le langage, souvent vulgaire. C’est dommage car la plupart du temps le trait est juste et les personnages des enfants souvent attachants. Reste la rédemption qui s’associe bien souvent au départ, à l’acceptation de la rupture, et laisse ainsi entrevoir un espoir…  

 

"La chose difficile, la chose glorieuse entre toutes, était d'être celui qu'on était vraiment, même si l'individu ainsi dévoilé devait se révéler cruel ou dangereux - surtout s'il devait se révéler cruel ou dangereux"

 

Livre reçu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2012 organisés par Price Minsiter, que je remercie. Note : 13/20 

 

 http://www.priceminister.com/offer/buy/171949684/une-place-a-prendre-parution-le-28-09-2012-de-j-k-rowling.html
  

SBM 04/11/2012 16:55


J.K. Rowling a donc plutôt réussi l'après Harry Potter.