Je lui ai promis, Philippe Barbeau, Oskar éditeur, juin 2013, 108 p.

par Orbe  -  20 Juillet 2013, 17:26  -  #Ecole, #Famille, #Société

Je lui ai promis par Philippe Barbeau
 

Philippe, neuvième enfant d'une famille modeste, n'a aucune ambition depuis la mort de son père. M. et Mme Chrétien, enseignants à la retraite, vont croiser son chemin et lui proposer de l'aider à préparer le concours de l'école normale. Mais Philippe a beaucoup de lacunes et peu de volonté. Nous sommes en mai 1968, sa mère et ses professeurs vont tenter d'aider le jeune homme à prendre confiance en lui. Cela sera-t-il suffisant?

 

Philippe Barbeau dédie ce livre "A mes parents, à ces enseignants qu'on a parfois la chance de rencontrer" et effectivement on sent un hymne à une époque où il était encore possible, grâce à l'école, de s'extraire par son travail, de son milieu. A la passivité de notre héros répond une croyance sans faille des adultes en la chance de chacun. Un roman plein d'espoir même si on ressent une pointe de nostalgie à sa lecture...

 

"Il faudrait qu'il exerce un métier qui lui permette de vivre. Artiste peintre, combien se retrouvent à la rue avec un métier comme ça? D'ailleurs, c'est pas un métier, un vrai, avec une paye qui arrive à la fin du mois ! Je ne sais pas, moi, peintre en bâtiment peut-être. On peut pas dire que ce soit mieux payé que maçon mais, bon, au moins, il sera plus souvent à l'abri que maçon... Et puis, j'ai pas les moyens de l'aider encore longtemps..."

 

Société- Ecole- Travail- confiance en soi