La migration des canards [Théâtre], Elisabeth Gonçalvez, L'école des loisirs, théâtre, 2013, 47 p.

par Orbe  -  31 Juillet 2013, 10:30  -  #Théâtre, #Violence, #Relation parent enfant, #Ecole, #Immigration

La migration des canards par Elisabeth Gonçalves
 

 

Un père issu de l'immigration se sert de la violence en croyant ainsi permettre à sa fille d'échapper à sa condition sociale. Pas de vacances, pas de sortie mais une vie rythmée par les coups. La stratégie mise en place par le père pour éviter la différence ne réussit même pas à empêcher celle-ci d'éclater à l'école... Que reste-t-il à l'enfant?

 

L'auteur de cette pièce de théâtre nous fait entendre tour à tour trois voix : celles des parents et celle de l'enfant. Les mots sont terribles. Il n'y a pas de jugement mais un simple constat. Chaun campe son rôle et il ne reste à la petite fille que le vol des canards sauvages pour laisser un peu d'espoir dans cette tragédie.

 

 

"L'enfant sait que le père est capable de beaucoup
Le père est fort et courageux
Le père agit quand il faut
Le père est pragmatique
Il varie le nombre de coup
Leur intensité
Le matériel
L' endroit de la frappe selon la faute à corriger"

 

Violence- Relation parent enfant- Education- Milieu social- Ecole- Immigration