Traversée, Estelle Savasta, L'école des loisirs Théâtre, 2013, 63 p.

par Orbe  -  21 Août 2013, 10:11  -  #Théâtre, #Identité, #Immigration, #Poésie, #Secret, #Relation parent enfant

Traversée par Estelle Savasta
Traversée
 

Pièce de théâtre en trois actes. Nour vit avec Youmna qui est sourde. Elle l'élève comme sa fille, à l'aide d'un fort rituel quotidien, jusqu'au jour où la mère naturelle de Nour la réclame. La seconde partie de l'histoire est consacrée au voyage, à la traversée vers un ailleurs. Enfin c'est l'arrivée et la nécessaire reconstruction avec comme clé la petite boîte que Nour ne doit ouvrir que lorsqu'elle sera femme...

 

L'écriture poétique, remplie de monologues, est belle et envoûtante. L'histoire est forte. elle interroge sur ce qui fait une mère et les renoncements qu'elle implique. La fin, surprenante, éclaire différemment tout le récit. Un beau texte.

 

 

"Je suis comme un colis qu'on déplace d'un endroit à un autre.
On demande rarement à un colis son avis sur la situation.
Je ne peux pas voir le paysage. J'ai chaud. Je crève de soif au milieu de ces fruits pleins d'eau.
Celle que je vais rejoindre a dû s'imaginer que je voyagerais comme une princesse. La vérité c'est que je voyage comme une pastèque"

 

Relation parent enfant- Secret- Identité- Immigration- société- Théâtre