Konnichiwa, Martin ! / Salut, Hikaru, Gilles Abier, Antoine Dole, Rouergue Boomerang, 2015

par Orbe  -  5 Avril 2015, 08:48  -  #Lettres, #Relation entre élèves, #Japon, #Culture, #Niveau Primaire, #Roman

Konnichiwa, Martin ! / Salut, Hikaru, Gilles Abier, Antoine Dole, Rouergue  Boomerang, 2015


Deux enfants entament une correspondance scolaire. L'un habite au Kyoto au Japon, l'autre vit dans un petit village des Alpes françaises.

Tout les sépare, tout les rapproche. Chacun à sa manière tente de dessiner en quelques lignes sa vie, son portrait. Chacun se demande ce qu'il est possible de raconter, comment aborder au mieux cette première fois, cette rencontre épistolaire.

 

La petite fille est à l'origine de cet échange puisque c'est elle qui a demandé à pouvoir écrire à un étranger. La France est le pays de coeur de sa grand-mère qui ne peut plus parler mais qui se souvient encore de son passage à Paris..

Cette correspondance est donc un moyen pour Hikaru de rester proche d'elle, de permettre cette transmission, d'accepter cet héritage.


A l'inverse, Martin est d'abord déçu de recevoir une lettre écrite dans des idéogrammes qu'il est incapable de lire ! C'est l'intérêt des autres élèves et de son professeur qui vont donner de la valeur à ce premier message et déclencher son envie de prendre la plume et de répondre..

 

Un très joli livre qui utilise l'idée de l'échange épistolaire pour évoquer la découverte d'un pays par un tiers. C'est en dépassant les stéréotypes et les idées préconçues que chacun va tracer son propre chemin et dessiner une rencontre unique !

L'histoire est accompagnée par une magnifique couverture et des illustrations intérieures réalisées par Marta Orzel.

 

Une écriture agréable, un livre boomerang en écho qui fonctionne et une envie qui se développe chez le lecteur d'avoir à son tour la chance d'écrire à tous gens de tous les pays du monde :-)
A lire !

9782812608520
6 euros
20 pages
Primaire/6ème

Langage- Ecriture- Lettre- Echange- Pays - Japon- France- Transmission-Stéréotypes

 

Quel que soit le sens dans lequel j'essaie de lire, les mots restent dans des boîtes à secret, alignées côte à côte. A quoi ça sert de recevoir du courrier si on ne peut même pas le lire ? Vraiment, c'est le pompon !

Debo 05/04/2015 11:25

tres belle chronique malheureusement quelques fautes...

Orbe 06/04/2015 14:51

Merci pour cette précision, je modifie !

Sylvie 06/04/2015 14:33

Les illustrations sont de Marta Orzel.

Orbe 05/04/2015 15:46

Bonjour, Merci pour votre commentaire. N'hésitez pas à me signaler les fautes repérées. Cela me sera utile. Bien cordialement. Marion