Le goût sucré de la peur, Alexandre Chardin, Magnard Jeunesse, 2016

par M.Utéza  -  19 Avril 2016, 05:59  -  #Roman, #Niveau Collège, #Relation homme nature, #Famille, #Peur, #Niveau Primaire

Le goût sucré de la peur, Alexandre Chardin, Magnard Jeunesse, 2016

Louise n’aime pas que l’on se moque de ses rondeurs. Intrépide, elle demande à son grand frère de participer à l’excursion de sa bande pour aller chaparder chez l’Ortie, une veille dame qui terrorise les enfants depuis des générations.

 

Contre toute attente, laissée à faire le guet, elle fait la rencontre de  Louise, ce qui va changer sa vie…

Un très beau livre qui sent la campagne et les fraises du jardin. La nature y est bienveillante et les animaux sont des amis respectés. La figure du renard tend comme un fil conducteur à l'intérieur de l'histoire.

L’auteur nous entraîne dans un récit initiatique où le potager va servir de lien entre une jeune fille un peu boulotte et une veille dame remuée par son passé. L’aventure sera donc en partie intérieure…

Le récit nous abreuve de sons de la nature et le lecteur sent lui aussi le
goût sucré de la peur. Alors si la fin manque peut-être de réalisme, elle nous chuchote que l'homme ne doit pas s'éloigner de la Terre s'il veut approcher le bonheur...

A lire !

 

9782210962408

11,90 euros
173 pages
Niveau Primaire/Collège

Relation homme nature- Peur- Secret- Famille - Récit initiatique  

"Pas voler, chiper, marauder. ça n'est pas pareil. Une fraise prise dans un jardin qui n'est pas le tien n'a pas le même goût que celle qui vient d'un grand magasin, tu ne trouves pas ?
- Si ! Mais pourquoi ?
- Parce qu'à celle du magasin, il manque le goût sucré de la peur."

 

SCHOCH 04/06/2016 12:49

Magnifique roman, même pour adultes où nous retrouvons un peu de notre enfance.

orbe 04/06/2016 17:40

Effectivement, il évoque des souvenirs pour nous adultes, en espérant que les jeunes d'aujourd'hui soient aussi sensibles au goût de la fraise ;-)