Les belles vies, Benoît Minville, Sarbacane Exprim’, 2016

par M.Utéza  -  13 Octobre 2016, 07:52  -  #Roman, #Niveau Lycée, #Famille, #Amitié, #Adolescence, #Relation homme nature, #Relation frère soeur, #Résilience, #Société, #Sentiments

Les belles vies, Benoît Minville, Sarbacane Exprim’, 2016

Vasco et Djib quittent leur cité après après une altercation qui a provoqué un dépôt de plainte. Ils vont être hébergés pour l’été dans une famille d’accueil à la campagne, loin de tout, avec pour mission de retaper une grange.

A l’arrivée, ils découvrent un couple soudé qui recueille des enfants cabossés par la vie. Ils vont devoir cohabiter avec le jeune Dylan qui tient des propos raciste et se révèle violent, des jumeaux marqués jusque sur leur visage, un trio de petits et deux adolescentes très différentes.

C’est la personnalité et le savoir faire de Tonton et Tata qui permettent à tous de retrouver une certaine normalité avec notamment une relation proche de la nature et des activités communes simples et nombreuses.

Mais Vasco repère très vite le corps de Jessica, Dylan s’échauffe et les embrouilles ne sont jamais très loin…

Un beau roman sur les liens qui se tissent entre des gens très différents qui en vivant côte à côte vont nouer entre eux des sentiments forts et marquer leur histoire.

Au kaléidoscope de leur personnalité l’auteur superpose l’obligation de rester souder, de s’épauler. Il dessine une nouvelle famille, celle que l’on peut créer soi-même avec un peu de temps, de tolérance et de don de soi.

9782848659237
15,50 euros
230 pages
Niveau Lycée

Famille - Solidarité - Amitié - Lien social - Seconde chance - Résilience

 

“- Faut toujours que ce soit nous qui pardonnions ? On n’a rien demandé, à la base, et on trinque.
- On s’en servira pour grandir. Etre meilleur qu’eux.
- J’ai tellement peur…”

 

Sophie Hérisson 16/10/2016 18:27

Il me tente bien celui ci :)