Littérature jeunesse : Quand on s'embrasse sur la lune, Stephen Tunney, Albin Michel Wiz, 2012

par Orbe  -  8 Octobre 2012, 08:14  -  #Fantastique fantasy SF

Quand on s\'embrasse sur la lune par Stephen Tunney

Un livre étrange qui nous entraîne dans une ambiance très particulière. Tout d'abord en raison des prénoms portés par le personnages : Hiéronymus, Clellen, Barbie  ou encore Fenêtres-s'abattant-sur-des-moineaux. Mais surtout par le récit qui nous est proposé, d'une lune colonisée à la face cachée de la Lune.

 

Notre Héros est un garçon Cent Pour Cent Lunaire. A ce titre il est obligé de porter en permanence des lunettes afin que les autres humains ne soient pas indisposés par la quatrième couleur primaire qu'ils pourraient voir dans ses yeux.

Mais tout n'est pas si simple.Les jeunes ainsi marqués sont peu nombreux et mis à part de la société. Ils disparaissent dès lors qu'ils ne respectent pas à la règle.

Or nous apprenons dès la première page qu'Hiéronymus vient de montrer ses yeux à une terrienne en vacance...

 

Un récit qui balance entre aventure et poésie, entre réflexion sur l'identité et dénonciation de l'injustice d'une société qui stigmatise certaines catégories de sa population. Un roman intéressant.

 

"Votre esprit va disjoncter. Vos yeux, les cônes et les bâtonnets de vos rétines s'efforceront d'intégrer une couleur située en dehors du spectre habituel - rouge, jaune et bleu. Vous serez sujet à une psychose temporaire. Victime d'hallucinations. Réduit à un état de totale impuisance comparable à celui d'un nouveau- né à la seconde où il voit le jour. Voilà ce qui arrivera à quiconque tentera de découvrir la quatrième couleur primaire."

 

Poésie- Différence- Peur- Manipulation- Aventure 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :