Pierre, feuille, ciseaux, Catherine Kalengula, Hachette roman Bloom, 2013, 294 p.

par Orbe  -  1 Août 2013, 10:52  -  #Amour, #Sentiments, #Deuil, #Identité, #Différence

Pierre, feuille, ciseaux par Catherine Kalengula
 

 

Rencontre entre deux jeunes blessés par la vie. Alice vient de perdre ses parents et se retrouve chez sa grand-mère en Angleterre où elle va devoir s'inventer une nouvelle vie. Shane est un enfant adopté dont la mère naturelle refuse tout contact. En rupture avec ses parents adoptifs, de riches anglais, il multiplie les conduites déviantes. Leur rencontre fortuite dans un ascenseur en panne va ouvrir de nouvelles perspectives à leur destin... Pierre, feuille, ciseaux, ou comment retrouver le plaisir de vivre...

 

Un roman émouvant, construit autour des voix des deux personnages principaux que nous entendons en alternance, et qui font avancer le récit.  Le personnage du garçon est souvent agaçant voire odieux mais cela donne au récit un peu d'originalité. Par ailleurs nous découvrons avec plaisir le monde d'Oxford, ses écoles, ses élites. Alors, même si les hasards heureux sont nombreux dans le livre et que l'écriture est pâle, l'œuvre nous invite à rêver au champ des possibles et elle réussit à nous faire frémir.

"J'ai arrêté le lycée et je vis chez ma grand-mère...Alors, tu me trouves toujours aussi sexy?
- De plus en plus. J'adore le genre petit chaperon rouge. ça me donne envie d'être un grand méchant loup."

 

Emotion- Sentiment- Différence- Bonheur- Deuil- Identité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :