Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par M.Utéza

Elle est le vent furieux, Flammarion, 2020

Huit nouvelles qui nous alertent sur l'état de notre Terre par six autrices renommées de la littérature jeunesse : Sophie Andriansen, Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Coline Pierré, Cindy Van Wilder et Flore Vesco.

Des contes le plus souvent noirs et alarmistes qui nous poussent à reconsidérer notre relation à la nature. 

Les récits tout comme les écritures sont variés.  Dans le premier, c'est Dame Nature elle-même qui vient sur Terre voir ce qu'en on fait les hommes. Dans le second, les singes reprennent leurs droits dans les palaces indonésiens pour les touristes. 

Ensuite, c'est le corps même des hommes qui est envahi par la nature de manière étrangement concrète.  Avant qu'une nature vengeresse mette en action son projet de punir les hommes dans un "Extinction Game".

Ou encore que l'action des hommes fasse disparaître tout insecte semant ainsi le chaos et la lutte pour s'approprier les dernières ressources. Ou bien qu'il entraîne une mutation des hommes sommés de s'intégrer et de se fondre au sein des autres espèces. 

Mon histoire préférée retrace la fin du papier et ses conséquences sur notre civilisation. Il remet ainsi en premier plan l'importance du langage et de la transmission. C'est aussi un hommage aux grands écrivains et aux traces laissées. 

Ainsi nous allons de récits philosophiques à des thrillers, des contes fantastiques et poétiques à des contes réalistes prophétiques, d'une litanie en forme de prière où les mots sur la page se réduisent comme l'humanité sur Terre.   

Les thèmes abordés en filigrane sont nombreux comme notre rapport aux animaux, les relations entre les générations, la solidarité mais aussi la place des femmes dans ce monde. 
Une très jolie biographie collective termine l'ouvrage et rappel les luttes actuelles.

S'il reste un espoir, c'est bien à nous de le construire et de le dessiner. 


À lire !

9782080233943
15 euros
320 pages
Niveau 4e Lycée

C'est pire que ce que je croyais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :